Le forum des ADG

Vous n'êtes pas identifié.

#26 26-07-2018 22:06:30

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

"Dans le courant de ma vie, j'ai appris que je ne savais pas grand chose, ça je le sais par coeur. LA SEULE CHOSE DONT JE SOIS SÜR C'EST DE  MON IGNORANCE"
                     Georges BRASSENS

"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien"
                                                                       PLATON

D'où la preuve que Brassens n'était pas aussi ignorant qu'il veut bien le dire...


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#27 26-07-2018 23:24:13

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Du Brassens, dans des réflexions plus générales :

Si on m'enlevait tout ce que les autres m'ont donné, il me resterait peu de choses.

Il se trouve que, moi, je suis un peu artiste et que je sais me servir des mots, parce que j'ai appris à m'en servir et parce que j'ai sans doute une vocation ; mais je ne pense pas plus que les autres.

J'écris. Il y a une langue qui existe, je m'en sers. Ce n'est pas moi qui l'ai inventée... Je n'ai rien inventé du tout, d'ailleurs.

Je me suis créé un univers de mythes.

Je joue avec mes personnages. C'est mon train électrique.

Les êtres ne sont pas exactement ce qu'ils sont.

Les seules choses dont je suis sûr, que je peux partager, ce sont mes incertitudes. Et personne n'en veut !

J'aime que le chat vienne vers moi ; j'aime aussi  que le chat s'éloigne de moi. J'aime assez quand le chat vient si je l'appelle ; j'aime assez qu'il ne vienne pas si je l'appelle, aussi.

(Puisées de l'ouvrage "Les Chemins qui ne mènent pas à Rome")

Bonne à Toute, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#28 27-07-2018 08:24:51

Francis MAUCOTEL
Membre
Date d'inscription: 09-05-2015
Messages: 540

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Oh oui, Ninon, Brassens n'était certainement pas un ignorant. Il nous a appris tellement de chose.
Merci Sitting, pour ces citations. Je vois que tu as de saines lectures ("Les chemins qui ne mènent pas à Rome"), lecture que j'ai le grand honneur de partager avec toi. Ce petit recueil est absolument merveilleux et décrit bien le personnage qu'il était et que nous aimons tant


Si l'Eternel existe, en fin de compte, il voit
Qu'je m'conduis guèr' plus mal que si j'avais la foi

Hors ligne

 

#29 27-07-2018 08:41:25

Daniela Vighesso
Membre
Date d'inscription: 09-06-2013
Messages: 1362

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Une lecture merveilleuse est aussi Brassens par Brassens par Loic Rochard. Une collection d'entretiens di Brassens très riche et belle à lire, égayé par de belles photos rares. .

Dernière modification par Daniela Vighesso (27-07-2018 08:43:26)

Hors ligne

 

#30 27-07-2018 12:40:00

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Avec tout ça, il ne craignait pas de donner de lui une image négative...à aucun moment me semble-t-il il se glorifie de quoi que ce soit

Et Dieu sait pourtant qu'il aurait eu des raisons de "bomber le torse"!

Ne serait-ce seulement qu'en étant lui même!


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#31 27-07-2018 16:31:25

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Brassens : toute une vie pour la chanson


https://i.imgur.com/TqjGrET.jpg


Brassens : toute une vie pour la chanson


Sous forme d'interviews, réécrit par l'Abbé André Sève, son ami, d'après des bandes sonores enregistrées, Georges Brassens se confie...

Si je devais choisir un seul livre sur Brassens  "à emporter en cas de naufrage ou d'incendie" sur le chanteur, ce serait bien celui-là...

Georges Brassens s'ouvre sur à peu près sur tous les thèmes de la vie ainsi qu'avec une sincérité forte, il donne certains avis sur les préoccupations complexes de notre société.

Au fil des pages, qui d'ailleurs peuvent être parcourues à n'importe quel endroit de l'ouvrage, on s'aperçoit qu'on ne le manipule pas, recadrant lui-même son confident quand il se sent "manipuler".

C'est une référence où je m'y replonge très régulièrement sans jamais me lasser...


.....

Si ça vous dit, je recopierais de temps en temps un passage.


Bonne Soirée à Toutes, Tous.

Dernière modification par Sitting Bull (27-08-2018 12:53:57)


Sitting Bull

Hors ligne

 

#32 27-07-2018 18:55:31

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Merci Sitting pour le partage. Moi en tous cas ça me plairait beaucoup vu que je ne possède pas cet ouvrage.

Je ne suis pas trop "bouquins" concernant Brassens, mais quand même, il ne faut pas nier que ça nous apporte beaucoup surtout lorsqu'ils sont bien réalisés.

Donc OK


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#33 28-07-2018 13:41:22

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

En attendant, ceci...


... trouvé en en-tête d'une des pages d'une des revues des ADG, "Les Amis de Georges"


https://i.imgur.com/H8RCFpP.png


Bon Week End à Toutes, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#34 28-07-2018 20:40:09

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

LA MAUVAISE REPUTATION...qu'il aurait pû nommer, à mon avis: "Le prix de la liberté"

https://www.youtube.com/watch?v=Cz9NOhwK1yo

C'est probablement la chanson de Brassens qui, parmi tant d'autres , le représente le mieux!

Et c'est qui  qui nous fait l'analyse?  ...un petit jeunôt de la dernière averse!

https://www.youtube.com/watch?v=TeiBpSA366s

Viens chez nous "AlliteraScience"!

Moi j'aime beaucoup ...merci!

Dernière modification par ninon9 (28-07-2018 20:59:12)


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#35 29-07-2018 16:22:35

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Les trompettes de la renommée...juste pour être sûrs!

Tous les mots de cette chanson confirment, s'il le fallait à quel point il tient à sa liberté...
Quel qu'en soit le prix!

Je vivais à l'écart de la place publique,
Serein, contemplatif, ténébreux, bucolique...
Refusant d'acquitter la rançon de la gloir',
Sur mon brin de laurier je dormais comme un loir.
Les gens de bon conseil ont su me fair' comprendre
Qu'à l'homme de la ru' j'avais des compt's à rendre
Et que, sous peine de choir dans un oubli complet,

J' devais mettre au grand jour tous mes petits secrets.

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Manquant à la pudeur la plus élémentaire,
Dois-je, pour les besoins d' la caus' publicitaire,
Divulguer avec qui, et dans quell' position
Je plonge dans le stupre et la fornication ?
Si je publi' des noms, combien de Pénélopes
Passeront illico pour de fieffé's salopes,


Combien de bons amis me r'gard'ront de travers,
Combien je recevrai de coups de revolver !

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

A toute exhibition, ma nature est rétive,
Souffrant d'un' modesti' quasiment maladive,
Je ne fais voir mes organes procréateurs
A personne, excepté mes femm's et mes docteurs.
Dois-je, pour défrayer la chroniqu' des scandales,
Battre l' tambour avec mes parti's génitales,
Dois-je les arborer plus ostensiblement,
Comme un enfant de coeur porte un saint sacrement ?

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Une femme du monde, et qui souvent me laisse
Fair' mes quat' voluptés dans ses quartiers d' noblesse,
M'a sournois'ment passé, sur son divan de soi',
Des parasit's du plus bas étage qui soit...
Sous prétexte de bruit, sous couleur de réclame,
Ai-j' le droit de ternir l'honneur de cette dame
En criant sur les toits, et sur l'air des lampions :
" Madame la marquis' m'a foutu des morpions ! " ?

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Le ciel en soit loué, je vis en bonne entente
Avec le Pèr' Duval, la calotte chantante,
Lui, le catéchumène, et moi, l'énergumèn',
Il me laisse dire merd', je lui laiss' dire amen,
En accord avec lui, dois-je écrir' dans la presse
Qu'un soir je l'ai surpris aux genoux d' ma maîtresse,
Chantant la mélopé' d'une voix qui susurre,
Tandis qu'ell' lui cherchait des poux dans la tonsure ?

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Avec qui, ventrebleu ! faut-il don'que je couche
Pour fair' parler un peu la déesse aux cent bouches ?
Faut-il qu'un' femme célèbre, une étoile, une star,
Vienn' prendre entre mes bras la plac' de ma guitar' ?
Pour exciter le peuple et les folliculaires,
Qui'est-c' qui veut me prêter sa croupe populaire,
Qui'est-c' qui veut m' laisser faire, in naturalibus,
Un p'tit peu d'alpinism' sur son mont de Vénus ?

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Sonneraient-ell's plus fort, ces divines trompettes,
Si, comm' tout un chacun, j'étais un peu tapette,
Si je me déhanchais comme une demoiselle
Et prenais tout à coup des allur's de gazelle ?
Mais je ne sache pas qu'ça profite à ces drôles
De jouer le jeu d' l'amour en inversant les rôles,
Qu'ça confère à leur gloire un' onc' de plus-valu',
Le crim' pédérastique, aujourd'hui, ne pai' plus.

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Après c'tour d'horizon des mille et un' recettes
Qui vous val'nt à coup sûr les honneurs des gazettes,
J'aime mieux m'en tenir à ma premièr' façon
Et me gratter le ventre en chantant des chansons.
Si le public en veut, je les sors dare-dare,
S'il n'en veut pas je les remets dans ma guitare.
Refusant d'acquitter la rançon de la gloir',
Sur mon brin de laurier je m'endors comme un loir.

Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Dernière modification par ninon9 (29-07-2018 16:29:23)


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#36 29-07-2018 16:36:52

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

En février 1970, Georges Brassens est  à Marseille au théâtre du Gymnase.

Il a la gentillesse d’accepter avant son entrée en scène de recevoir un petit groupe de libertaires.

La revue Ego qui existe depuis septembre 1968 publie en avril 1970 l’intégralité de cet interview court mais oh combien précieux.


CLIC, ci-dessous  :


http://penselibre.org/spip.php?article116


Bonne Découverte à Toutes, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#37 29-07-2018 18:29:52

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Très intéressant Sitting et tout à fait dans le sillage de cette discussion...

Ce qui confirme, s'il en était besoin, tout ce qu'on savait déjà de lui...

Toujours égal à lui-même!

Dernière modification par ninon9 (29-07-2018 18:30:40)


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#38 31-07-2018 19:54:17

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Autre analyse sur le talent de Brassens et de sa liberté de pensée, d'écriture...

Un certain  Raymond Delley a consacré à Georges Brassens son dernier séminaire à la Fa­cul­té des lettres de l’Université de Fribourg.

Des ré­flexions partagées avec les étudiants est né un livre qui évoque thèmes et formes d’une œuvre à part.

Je retiens ces deux slogans : Liberté et rigueur  et  Le sens des mots


CLIC, ci-dessous : Avec Georges Brassens, à travers une oeuvre unique


http://www.bloglagruyere.ch/2015/04/23/ … re-unique/



Bonne lecture à Toutes, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#39 31-07-2018 21:08:57

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Quelle belle analyse sur Brassens et comme elle est juste!

Merci encore une fois Sitting de nous avoir déniché une telle pépite!

Si d'aventure, parmi ceux qui passent par ici, vous ne l'aviez pas lue, je vous conseille fortement de vous y arrêter

Quelle belle description, amplement méritée de notre grand Georges...disais-je!

Dernière modification par ninon9 (31-07-2018 21:11:18)


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#40 01-08-2018 07:21:12

Francis MAUCOTEL
Membre
Date d'inscription: 09-05-2015
Messages: 540

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Oh oui Ninon, remarquable article que nous fait lire Sitting. Il est toujours prêt à trouver et à partager ses découvertes et ses connaissances. Un grand merci.
J'ai suivi ton conseil Ninon et m'y suis arrêté. Je crois que j'y reviendrai...


ninon9 a écrit:

Quelle belle analyse sur Brassens et comme elle est juste!

Merci encore une fois Sitting de nous avoir déniché une telle pépite!

Si d'aventure, parmi ceux qui passent par ici, vous ne l'aviez pas lue, je vous conseille fortement de vous y arrêter

Quelle belle description, amplement méritée de notre grand Georges...disais-je!


Si l'Eternel existe, en fin de compte, il voit
Qu'je m'conduis guèr' plus mal que si j'avais la foi

Hors ligne

 

#41 01-08-2018 19:27:39

pat
Membre
Date d'inscription: 12-02-2008
Messages: 1641

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Je rentre de vacances et je lis ce texte de Raymond Delley,remarquable ,l'écriture en est tellement accessible que meme moi j'ai tout compris.

Merci à Sitting de nous avoir encore déniché un diamant.


Pendant quelques instants secrets...

Hors ligne

 

#42 01-08-2018 21:33:51

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

https://i.imgur.com/TqjGrET.jpg

Sitting Bull a écrit:

Brassens : toute une vie pour la chanson




Brassens : toute une vie pour la chanson


Sous forme d'interviews, réécrit par l'Abbé André Sève, son ami, d'après des bandes sonores enregistrées, Georges Brassens se confie...

Si je devais choisir un seul livre sur Brassens  "à emporter en cas de naufrage ou d'incendie" sur le chanteur, ce serait bien celui-là...

Georges Brassens s'ouvre sur à peu près sur tous les thèmes de la vie ainsi qu'avec une sincérité forte, il donne certains avis sur les préoccupations complexes de notre société.

Au fil des pages, qui d'ailleurs peuvent être parcourues à n'importe quel endroit de l'ouvrage, on s'aperçoit qu'on ne le manipule pas, recadrant lui-même son confident quand il se sent "manipuler".

C'est une référence où je m'y replonge très régulièrement sans jamais me lasser...


.....

Si ça vous dit, je recopierais de temps en temps un passage.


Bonne Soirée à Toutes, Tous.

Voici un passage, la page 47, et le haut de la page 48 :


https://i.imgur.com/oYQEwNp.png


https://i.imgur.com/0LLJmMe.png


......


Voilà, à la limite, on sent que c'est bien Brassens qui mène l'entretien et plus que  "librement"...

Bonne Nuit à Toutes, Tous.

Dernière modification par Sitting Bull (27-08-2018 12:54:41)


Sitting Bull

Hors ligne

 

#43 24-08-2018 20:13:17

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Brassens ?... solution collective ?...


https://i.imgur.com/Yy6QUnf.jpg


provient d'une interview... laquelle ??? .... mots de Brassens recopiés et présentés à l' Espace Brassens à Sète


Bonne Soirée  à Toutes, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#44 25-08-2018 19:47:50

ninon9
Membre
Date d'inscription: 05-04-2009
Messages: 7470

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

C'est probablement ce genre de réflexion qui lui a fait dire

"quand on est plus de quatre on est une bande de cons..."

...j'ai comme le sentiment d'avoir déjà écrit ceci il n'y a pas longtemps....


...en rigolant pour faire semblant de n'pas pleurer...

Hors ligne

 

#45 27-08-2018 12:51:51

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

... et pour le pluriel, Ninon, voici ceci, pioché dans  Brassens : toute une vie pour la chanson


où questionné par l'Abbé André Sève, Georges Brassens se confie à lui...


https://i.imgur.com/RpyO3EV.png

https://i.imgur.com/rn97VS7.png


Bonne Journée à Toutes, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#46 01-09-2018 07:50:05

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Philosopher avec Georges Brassens


De « Chanson pour l’Auvergnat » à « Supplique pour être enterré sur la plage de Sète », Thomas Schauder nous invite

à (re-) découvrir la pensée du chanteur et poète, philosophe à travers ses textes.


CLIC, ci-dessous


De l'individualisme au scepticisme à l'épicurisme


https://www.lemonde.fr/campus/article/2 … 01467.html


Bonne Lecture à celles et ceux qui le désirent.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#47 13-09-2018 19:11:25

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Anti-militarisme et anarchie sont-ils des chemin de liberté ?


https://i.imgur.com/jsa2esz.jpg


CLIC, ci-dessous :


Brassens: l’antimilitarisme en poésie

Par Gilles Tremblay



http://www.vonderfoule.com/brassens-lan … en-poesie/


Bonne lecture à Toutes, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#48 14-09-2018 08:49:36

Bagou
Membre
Date d'inscription: 21-09-2006
Messages: 891

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Merci pour ce lien Sitting !

Hors ligne

 

#49 21-09-2018 08:00:29

Sitting Bull
Membre
Date d'inscription: 30-11-2007
Messages: 7412
Site web

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Toujours ces échanges entre André Sève (Frère André, comme le  "questionné l'interpelle avec ironie) et Georges Brassens


Tu suis ta pensée, sans écouter (Brassens)


extrait d'une interview de Georges Brassens par André Sève (extrait du livre "Toute une vie pour la chanson").

G.B : Tu sais, à force de réciter des poèmes en classe, et d'écouter des chansons, on voit à peu près comment ça se fabrique

A.S : Mais tu as travaillé la versification?

G.B : La plupart de ceux qui écrivent des chansons n'ont pas étudié la versification. On est fait pour écrire des chansons ou on n'est pas fait pour ça. Si on est fait pour ça, on a pas tellement besoin d'apprendre les règles

A.S : Toi, tu les as apprises?

G.B : Oui, plus tard, parce que je raffinais un peu, mais...

A.S : Tu en as conservé de tes premières chansons?

G.B : Non. On peut écrire des chansons sans...tu m'écoutes ou pas?

A.S : Non, c'est parce que...

G.B : Tu suis ta pensée, je sens ça. Tu viens ici avec des idées préconçues, et tu veux toujours suivre ton chemin, pas le mien. Quand j'avance quelque part sur une idée, il faut me laisser partir et tu m'arrêtes. Là, j'aurais pu dire des choses mieux. Mais il faut le temps pour que ça vienne.

A.S : On y reviendra

G.B : Il ne faut même pas dire qu'on y reviendra. Il faut qu'on continue de parler, sans que tu t'occupes des questions que tu as fabriquées ou que toi, tu veux suivre. Veux-tu du Brassens ou veux-tu fabriquer Brassens? Si tu suis ton idée, tu perds ce que moi, en suivant ce qui me venait, j'allais te dire...

A.S : Les spécialistes n'ont pas su m'ouvrir à tes musiques, ni même tellement à tes textes

G.B : Parce que toi, tu ne t'ouvres que si tu veux. Depuis que tu me questionnes, je le vois bien. Quand je t'explique quelque chose qui ne coincide pas avec ce que tu voulais que je dise, tu détournes la conversation.

A.S : Moins maintenant? Après trois jours d'écoute.

G.B : "D'écoute", si on veut. Non, tu attends, et quand ça coincide avec ce que tu attends, pof, ça fait tilt, tu me regardes d'une façon vivante, tu es ouvert. Mais quand ça ne coincide pas, je vois ton visage sans vie. Je te surveille, tu sais, j'en apprends beaucoup sur toi en regardant ton comportement d'interviewer. Tu arrives ici avec un Brassens entièrement préfabriqué dans ta petite tête et tu veux me faire entrer là-dedans. La seule chose qui t'intéresse, c'est de me faire dire ce que, d'après toi, Brassens doit dire, ce que Brassens doit être. Tu pourrais avoir le vrai Brassens, et en tout cas, un Brassens inattendu. Mais tu t'es préparé au Brassens que tu veux. On attend toujours les êtres comme on les veut, on est pas prêt à la surprise".


.........


voir dans une autre rubrique de ce forum :


CLIC, ici :


http://www.lesamisdegeorges.com/forum/v … 691#p46691


et CLIC, là :


http://www.lesamisdegeorges.com/forum/v … 755#p46755


Rubrique qui s'intitulait :  En vertu des grands principes, en vertu des grands sentiments...


.......


et encore, ceci toujours dans le même bouquin 



https://i.imgur.com/rgokQ5v.png



Bonne Journée à Toutes, Tous.


Sitting Bull

Hors ligne

 

#50 21-09-2018 19:44:57

pat
Membre
Date d'inscription: 12-02-2008
Messages: 1641

Re: BRASSENS, par les voies et les chemins de la liberté.

Sitting,tu as bien raison de citer ce bouquin ,c'est vraiment pour moi la "bible"du brassénien.Tout y est de ce que pensait Brassens et je ne me lasse pas de le relire.


Pendant quelques instants secrets...

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson