[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Accueil]
[Accueil]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[]

Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens

Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens

gerard.probert@lesamisdegeorges.com

Gérard PROBERT est un ADG impliqué dans la vie de l'exposition" Un instant de Brassens" :

Simone COLLIN est une ADG Artiste, créatrice de nombreux supports ADG (marque pages, cartes postales, etc.) :

Bernard COLLIN est un ADG Graphiste et créateur du logo, pochettes et publicités des ADG :

Jean-Marc PAMBRUN est désormais le webmaster du site après Philippe Petit (jusqu’en Juin 2016).

Jacques SOCROUN est administrateur Forum du site :

Jean-Michel PANSARD est Président des ADG et administrateur Forum du site :

jean-paul.sermonte@lesamisdegeorges.com

Jean-Paul SERMONTE est le créateur de la revue et son Rédacteur en Chef :

Ci-dessous, l'adresse pour écrire à la rédaction du journal :

Contacts

Le site des Amis de George est le fruit du travail d'une équipe de copains partageant la même admiration pour Brassens. Depuis l'âge de 13 ans Jean-Paul est fasciné par l'oeuvre et le personnage de Georges Brassens. En 1986, il propose la première exposition consacrée à Georges Brassens à Paris, au Carré Silvia Monfort. Depuis l'exposition, ''Un instant de Brassens " est devenue itinérante et a été présentée un peu partout dans le monde. En mars 1991, Jean-Paul lance la revue des Amis de Georges qui compte à présent des abonnés aux quatre coins de la planète. En 2004 Jean-Paul soumet à une bande de copains l’idée d’un site qui serait la continuité de la revue. Le site comme la revue ne se veulent pas le support médiatique d'un quelconque "fan-club", mais un lien amical entre tous ceux, à travers le monde, que Brassens continue de passionner.