[./s_abonner.html]
[./actualites.html]
[./disques.html]
[./livres.html]
[./videos.html]
[./cartes_postales.html]
[./marque_pages.html]
[./objets_divers.html]
[http://www.lesamisdegeorges.com/index.php?option=content&task=category&id=9&Itemid=39]
[http://www.brunoantoinepol.fr/]
[mailto:bruno.pol0592@orange.fr]
[http://www.lesamisdegeorges.com/georges-brassens.html]
[./index.html]
[./actualites.html]
[./festivals.html]
[./souvenirs.html]
[./archives_op.html]
[./liens.html]
[./contacts.html]
[./photos.html]
[./expos.html]
[./forum.html]
[http://www.lesamisdegeorges.com/documents/BDC_GB_plume_pinceau.pdf]
[mailto:bruno.pol0592@orange.fr]
[http://www.brunoantoinepol.fr]
[mailto:galeriejosepires@free.fr]
[mailto:bruno.pol0592@orange.fr]
[Web Creator] [LMSOFT]
Livres
Pour les livres avant 2012,
je clique sur l'image ci-dessus
Bruno Pol nous fait le plaisir de rééditer ‘’Les émotions poétiques’’ :

Ce livre édité par Antoine POL fin Octobre 1918 à compte d’auteur à 110 exemplaires pour ses amis a une histoire.

Voici ce que nous explique Bruno sur son site : www.brunoantoinepol.fr

’’En effet l’avant-veille de sa mort le 19 juin 1971, mon grand père savait déjà que son poème ’’Les Passantes’’ lui survivrait. Il était heureux malgré sa maladie et la mort qu’il savait proche. Il me dit : « - Moi j’ai écrit Les Passantes, toi tu les entendras chanter pour moi… » Je lui demandais la permission de rééditer son livre plus tard et lui en fit la promesse. 35 ans plus tard, je rencontrais les amis de Brassens à Vaison la Romaine, ceux-ci me demandaient de rééditer le livre à l’identique où figure le Poème, j’accédais à leurs désirs en 2005. Les 600 volumes partirent comme une volée de moineaux.

En 1944, Georges Brassens trouve ce recueil chez un bouquiniste de la Porte de Vanves et en le feuilletant découvre le poème, il achète le livre pour 2ou 3 francs se privant d’un sandwich aux dire de René Fallet. Il se met alors aussitôt à écrire les premières notes de musique. Sa mélodie va le travailler jusqu’en 1964 et longtemps encore après.Les Passantes figurent dans les livres de Français de troisième et quatrième.

Ce poème est traduit en plus de 18 langues grâce à la merveilleuse mélodie de Brassens. Il a 100 ans cette année car il fût composé en 1911. Pas un mot n’a une ride malgré le temps…’’

format : format 12x19 - 170 pages
Réédité à l'identique de l'original de 1918
Prix : 20 euros port gratuit pour la France

On peut le commander :
Bruno Antoine Pol
260 rue Legrin
30132 CAISSARGUES
04 66 76 09 16
  
Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens Georges Brassens
Georges BRASSENS
à la plume et au pinceau

Je clique sur l'image
pour récupérer le bon de commande


Si les chansons de Brassens sont universelles chacun y porte son propre regard, chacun peut faire sien ce cadeau que nous a laissé le « bon maître ».

C’est bien de cela dont il s’agit dans ce recueil de 45 textes et dessins prépubliés, pour beaucoup, dans la revue Les Amis de Georges.

Jean-Paul Sermonte, poète et écrivain, à la plume, et Héran, dessinateur, au pinceau, esquissent les contours d’un Brassens inattendu, apportant, au travers de ce double prisme, un éclairage nouveau sur des chansons que nous pensions connaître ou que nous découvrons…

L’un et l’autre nous livrent leur vision, leur analyse et leur sensibilité sur les œuvres abordées.
Regards croisés, parfois différents, jamais contradictoires, fruits d’une complicité et d’une grande amitié – valeur si chère à Brassens – entre le poète et l’humoriste.
Mélange des genres ? Sans aucun doute. C’est certainement là l’un des secrets des recettes réussies.

  Jean-Paul Sermonte maniant les mots avec brio et pertinence, Héran, les images avec humour, férocité ou  tendresse, leur impératif commun reste : « Qu’en aurait pensé Brassens ? Aurait-il aimé ? » Gageons que oui, et qu’il ne sera pas le seul…
  

DE SEL ET DE MIEL

Un univers poétique entre mer et Rhône, un lieu fragile, une terre sauvage où vivent en harmonie manadiers, riziculteurs, gardians, taureaux et chevaux.

Les félibres l’appellent : « Comtesse » et pour cause, sa beauté se reflète sans cesse au milieu de la sansouïre et dans les sombres flaques rougies du sang des lumières du couchant. La nuit des escantits courent entre les chenaux tels des lucioles aussi légers que l’air s’évanouissant dans la brise nocturne. Terre de contraste que le poète ne cesse de raconter quand le peintre s’enivre de ses couleurs. Fusion sensuelle du verbe et de la couleur commençant par un conte poétique puis continuant par un dialogue entre le peintre, le poète et Camargue dans un poème d’amour intitulé : « Qui es-tu Camargue ? »

Je peux bien t’appeler Fille du Rhône, l’éternelle amante quand tu me séduis à chaque aurore. Pour toi, mon amie, ma compagne éternelle, j’écrirai des poèmes d’amour, où tes voluptueuses formes entre ciel et terre me combleraient de bonheur. Tu es ma Reine, ma Comtesse, Toi par qui ma vie se plait à t’aimer…

Bruno Antoine POL l’auteur, et José Pirès l’illustrateur des 30 aquarelles du livre : DE SEL ET DE MIEL vous proposent de l’acquérir au prix de 30 euros port compris, ou en coffret 32x43 tiré à part en petit nombre sur Rives, conte, poèmes et 30 épreuves d’artiste pour bibliophiles au prix exceptionnel de 95 euros. Visibles à la bibliothèque du Carré d’Art, ou chez les libraires de Nîmes, Carré d’art, Cultura, Teissier, Arles Scop Music Colomina, , Aigues-Mortes, Catygor, Les Saintes Maries de la Mer, Jacques Guillaume, ou à la Galerie d’Art de José Pirès 13 rue des Marchands à Nîmes. 

Mail de l’Artiste Peintre José Pirès galeriejosepires@free.fr

  
On peut le commander :
Bruno Antoine Pol
260 rue Legrin
30132 CAISSARGUES
04 66 76 09 16
30 euros port compris